UNE PRESTATION DE PREMIER PLAN DANS BOULEVARD DU CRÉPUSCULE

Illustration numérique par le Palace Theatre, NYC

Lorsque Glenn Close a décidé de revenir sur les planches du Palace Theatre de New York City pour incarner Norma Desmond dans « Boulevard du crépuscule », rôle qui lui a déjà valu un prix, tout a été pensé jusque dans les moindres détails (que ce soit les décors, les costumes, les accessoires, et même un orchestre de 40 musiciens) pour redonner corps aux rêves les plus fous qui animaient le tout Hollywood à l’ère du cinéma muet.

Le responsable du projet, Kyle Crose de PRG Scenic Technologies, a contacté Big Image Systems pour la fabrication de deux bannières sur lesquelles sont imprimés les numéros de studio 27 et 30 et du système de lâcher de rideau Kabuki (« Kabuki Drop ») incluant une photo du visage de Glenn Close ainsi qu’un « tissu ondulant ».

Big Image s’intéresse toujours de près aux nouveaux matériaux et teste les produits dès qu’ils sont disponibles. Big Image investit également dans le perfectionnement et l’amélioration des technologies d’impression. Certains éléments utilisés dans le monde du théâtre ne peuvent pas recevoir d’impression, il donc est important d’informer les scénographes et décorateurs sur ce qu’il est possible de faire. Dans ce cas précis, l’utilisation d’un tissu de soie théâtral avait été demandée. Il aurait fallu pour cela en trouver un qui puisse supporter de multiples lâchers sans que la qualité de l’impression s’en trouve affectée. Malheureusement, aucun tissu de ce type n’était disponible.

Photo avec l’aimable autorisation du Palace Theatre, NYC

L’équipe créative de Big Image a recommandé Eco Satin pour le système Kabuki Drop car la surface d’impression de ce tissu doux et éclatant peut rester pliée lorsqu’une technologie par sublimation thermique est utilisée.

Crose a collaboré avec Big Image pour sélectionner la mousseline Cloth 201 HzN pour l’impression des bannières. Cette matière est idéale pour le rétroéclairage et est généralement utilisée sur les plateaux de tournage.

Selon Crose, les impressions finalisées se sont révélées être « quasiment parfaites ».

« Le rideau et les bannière finalisés de Big Image sont vraiment très jolis. Ils ont été livrés à temps directement au théâtre, » se félicite-t-il. « Les membres de l’équipe de production ont beaucoup aimé l’aspect. »