ArkDes révèle une nouvelle facette de Josef Frank

L’exposition «Josef Frank – Against Design» a ouvert ses portes le 10 mars a l’ArkDes. Elle a été produite initialement pour le MAK à Vienne, en 2015. En Autriche, Josef Frank est connu en tant qu’architecte, un côté de lui relativement inconnu en Suède, et ArkDes envisagea alors une possibilité de présenter une nouvelle facette de Josef Frank. Le matériel de l’exposition se compose pour moitié d’objets issus de Vienne, le reste provenant des archives de Svenskt Tenn, complété par du matériel d’ArkDes. Big Image a produit la plupart des grandes images de l’exposition et a eu la possibilité d’interviewer Lena Landerberg, productrice à l’ArkDes !

Comment avez-vous travaillé sur la conception et la scénographie de l’exposition ?

Quand on a la possibilité de présenter une exposition produite par quelqu’un d’autre, on ne peut pas trop s’éloigner de l’idée de base. Ainsi, nous présentons tout ce qui a été montré à Vienne, mais sur une scénographie entièrement nouvelle, avec la scénographe Camilla Ed. Ensuite, au fil du projet, nous sommes restés en contact permanent avec le MAK, et nous sommes confiants quant à la manière dont nous allons présenter l’exposition.

Pour que le texte soit mieux mis en valeur et rendu plus lisible, nous avons travaillé avec des bannières de différentes couleurs, élaborées par l’agence graphique Le Bureau. Ils se sont basés et ont été inspirés par des couleurs tirées de la palette de Josef Frank. Notre objectif a été d’obtenir plus de couleur, tout en allant bien avec les motifs de Frank et le reste de l’exposition. Nous avons un grand local d’exposition, avec une hauteur sous plafond importante, ce qui nous a donné la possibilité de travailler sur des images de grand format, avec différentes échelles, du grand au petit.

Les images que nous devions agrandir n’avaient pas une résolution très élevée et étaient assez anciennes. Nous avions peur qu’elles semblent pixelisées après agrandissement, mais puisque la distance d’observation était si importante, tout a fonctionné à merveille !

Comment était Josef Frank comme architecte et designer ?

Il était contre les règles de design classiques et la création pour le simple plaisir de la création, ce qui a suggéré le nom de l’exposition «Against design» ( contre le design). Il est toujours parti de l’être humain et du mode d’utilisation du domicile et de la pièce. À cette époque, les designers voulaient que tous les meubles s’harmonisent entre eux, alors que pour Josef Frank, les meubles devraient fonctionner de manière autonome et avoir leur propre langage individuel. Il est resté fidèle à cette philosophie durant toute sa vie.